Le mot du président :

  • Mesdames, Messieurs, chers membres du bureau,  adhérents, partenaires et sympathisants
  • Permettez-moi, tout d’abord, de vous remercier de votre présence. C’est pour moi, un grand plaisir de présider cette 3e assemblée générale MERAVENIR.
  • Nous sommes toujours bien présents avec 62 adhérents en 2017.
  • Nous avons une pensée toute particulière pour celles et ceux qui n’ont pas pu êtes présents ce soir.
  • Je tiens d’abord à remercier le bureau pour l’ensemble du travail accompli et espérons de tout cœur porter haut les valeurs de MERAVENIR dans la mission qui nous est confiée.
  • Enthousiaste et motivé, notre bureau, ainsi que les actives et actifs s’inscriront dans la continuité des projets entrepris, va s’efforcer de mettre en place les nouvelles actions 2018 afin de défendre les femmes et hommes du milieu maritime, de mieux faire connaitre leurs métiers et l’importance d’une bonne gestion des écosystèmes marins. L’homme dans ce milieu maritime prends conscience qu’il ne pourra pas faire ce qui lui plait, il devra composer avec ce fragile environnement, capable d’absorbé certains excès de l’homme. Cette mer généreuse ne parle pas, il nous incombe de savoir la regarder et comprendre ses changements. Les acteurs de la mer sont des sentinelles, il est de leur devoir de s’engager à mieux faire connaitre l’enjeu vital de ce fragile habita marin.il en va de la survie de leur métier. Mais il ne faudrait pas, sous le couvert des gouvernements, de certaines ONG environnementalistes internationales et autres, saluer la mise en place des Zpm (zone de protection maritime) en excluant les communautés de pêcheurs artisanaux qui souvent gèrent ces ressources locales de façon coutumières. Ces ZPM doivent être gérées avec la participation des acteurs de la pêche artisanale. Il ne suffit pas de fermer des zones maritimes pour que la planète aille mieux. Le mode de Zone Economique Gérée, en incluant les acteurs de la pêche, scientifique, les élus et la société civile serait certainement plus appropriée au bien commun. C’est pour, en autres, ses raisons que Meravenir se positionne à sensibiliser le grand public et les jeunes. Si nous ne faisons rien, les choix se feront arbitrairement.

Le président : Yves Vasseur

Compte rendu AG 20180126

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Nos Partenaires

OceamCOmmunauté de communes des olonnesPays de la LoirePastorale du TourismeMairie des Sables-d’Olonne RCF RadioMission de la Mer Casi 85Crédit MaritimeLe château d'olonneccfd